Communauté de Communes Vic-Montaner

Agenda des Manifestations

VIC-EN-BIGORRE
Concours photo de la médiathèqueDu 21 avril au 4 juin 2017

MONTANER
Visite AIRBUS à BlagnacLe 26 avril 2017

VIC-EN-BIGORRE
Journées d'Expression à l'AdolescenceLe 27 avril 2017

Tout l'agenda

Les communes

 

 
Nouilhan
Maire : Jean -Louis MAGNI

65500 Hautes-Pyrénées

  • Téléphone : 05 62 96 88 31
Jours et heures d'ouverture :

Lundi de 11h à 12h et de 14h à 16h30
Jeudi de 14h à 16h

186 hab0.00 km2
Présentation
Nouilhan constitue l'entrée nord de la communauté de communes et ce n'est pas par hasard. Ce village de 180 habitants réconcilie patrimoine et développement au quotidien.  

Les amoureux des belles pierres y découvriront un lavoir et un moulin, tous deux datant du 18ème siècle.

Pour ceux qui préfèrent les balades, le Bois du Marmajou vous plongera dans un monde naturel, à une poignée de minutes de la ville de Vic-en-Bigorre.

Et pour ceux qui sont toujours pressés, vous pourrez vous arrêter sur l'aire de repos et de pique-nique installée à l'orée du Bois. Un petit coin de paradis naturel pour les adeptes des chevaux à moteurs.
Histoire
L'étymologie de Nouilhan viendrait du nom du domaine antique d'un dénommé Nobilis ou Novellius. L'histoire de la commune est donc très ancienne, comme en témoignent les vestiges gallo-romains et la motte féodale connue sous le nom de " Tuco ".
En 1313, Nouilhan dépendait du sire de Lafitole et en 1429, la seigneurie passa aux sires d'Andoins. En 1717, Nouilhan devint la résidence habituelle des comtes de Pujo.  

La commune possède aujourd'hui le Bois du Marmajou, qui aurait appartenu à Diane d'Andoins, Comtesse de Gramont, belle et célèbre maîtresse d'Henri IV.

Ce bois était utilisé par les gens de Vic-en-Bigorre, Lafitole et Maubourguet pour l'exploitation du bois et le passage des troupeaux.

Il y avait alors de nombreux conflits et on peut encore voir, à la croisée de chemins, une pierre marquant la frontière entre les quatre communes, mais marquant aussi pendant 7 siècles la limite entre la Bigorre et la Rivière Basse au Nord. Le " Marmajou ", en vieux gascon du moyen-âge, signifie "le Grand Marais". Il est aujourd'hui drainé.
Découvrir le patrimoine de la communeRetour à la carte globale
Haut de page
Téléhargez le player flash pour profiter au mieux des animations de ce site !

Site de l'Office
du Tourisme