La loi islamique

0

La loi islamique, également connue sous le nom de charia ou droit musulman, est la source principale du droit dans les pays islamiques. Elle couvre tous les aspects de la vie des musulmans et se compose principalement des principes et pratiques tirés du Coran et de la Sunna (enseignements du prophète Mahomet). La charia offre un cadre pour résoudre les conflits entre individus ou groupes en se basant sur le principe qu’il n’y a pas d’autorité humaine supérieure à celle décrite par Dieu dans le Coran et la Sunna.

Dans cet article, nous allons voir les utilités de la loi islamique en partenariat avec le site centre-islamique.

Les principes de la loi islamique

La loi islamique, ou Charia, est l’ensemble des principes juridiques et moraux qui fondent la religion musulmane. Ces principes sont basés sur le Coran et les Hadiths (traditions orales) du Prophète Mahomet. La Charia régit tous les aspects de la vie des musulmans, de l’éthique personnelle à l’économie en passant par le droit civil et commercial. En matière religieuse, elle définit un cadre pour la prière et le jeûne ainsi que pour les croyances et pratiques spirituelles.

Les principes de base de la Charia sont connus sous le nom d’« arkan » (pilliers). Ils comprennent notamment : l’attestation qu’il n’y a qu’un seul Dieu; l’accomplissement des cinq prières quotidiennes; la pratique du jeûne durant le mois du Ramadan; le paiement annuel de la zakāt (l’aumône); et si possible une fois dans sa vie, effectuer un pèlerinage à La Mecque.

En matière civile, tout acte qui est considéré comme illicite est punissable par une peine en vertu des règles édictées par Allah dans le Coran ou selon les Hadiths authentifiés. Les peines varient selon les infractions commises mais elles peuvent aller jusqu’à des sanctions corporelles telles que bannissements ou amputations partielles pour certaines formes graves de vol ou outrage aux bonnes mœurs publiques.

Les questions familiales telles que mariage, divorce ou succession relèvent également du droit islamique qui définit clairement sous quelles conditions cela doit être effectif afin d’assurer protection sociale aux personnes concernéees ainsi qu´une bonne gestion des biens familiaux.

Comprendre les fondements de l’Islam.

L’Islam est une religion qui a vu le jour au VIIe siècle, à La Mecque. Elle est basée sur la foi en un seul Dieu et sur les principes énoncés dans le Coran, le livre sacré des musulmans. Les cinq piliers de l’Islam sont : la profession de foi (shahada), la pratique de la prière (salat), l’aumône (zakat), jeûner pendant le mois du Ramadan et le pèlerinage à La Mecque. Ces cinq principes fondamentaux constituent les bases mêmes de l’Islam et sont considérés comme indispensables pour tout musulman.

Le Coran est considéré par les musulmans comme étant le livre divinement révélé à Mahomet par Dieu. Il décrit tous les aspects de la vie quotidienne des musulmans, y compris comment ils doivent adorer Dieu, quelles relations ils doivent entretenir avec autrui et quelle conduite adopter dans diverses situations sociales ou politiques. De plus, on peut trouver dans ce texte sacré des règles concernant la morale sexuelle et familiale ainsi que des enseignements relatifs à divers domaines tels que l’alimentation ou encore aux obligations sociales telles que l’honnêteté ou encore aux devoirs vis-à-vis du prochain..

Les lois islamiques appelées « charia » définissent précisemment comment chaque aspcect doit être appliquée dans diffrents contextes sociaux; ellls sont basés sur les principes coraniques mais peut également prendre compte certain aspect tel que celui liés aux coutumes localess où ellles ont été appliquer; certain pays ont adaptée une version modifiée pour adapter sa propres coutumes culturellles sans remettre en question son appartenance religieuse.Cela n’empêche pas nombres secteur influencents qui imposent toujours ce type système juridique très stricte.

Il faut savoir qu’il existe diffrent courants islamiques plus où moins tolérants,quoique strictement fidèles au principe monothiste; certains accodent beaucoup plus d’importance au dogme religieux alors que d’autres mettent plsu en avant un aspect humaniste. Les sunnites représente 80% des Muslumans, suivies par 12% Chiites; quant aux Soufisme,ils demménagent un ensemble particulièrement riche fait partie intgrante du corpus doctrinal Islamique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here