Vacances en famille : Présentation et atouts de la location d’un village de gîtes

0

Avez-vous déjà passé des vacances en famille dans un village de gîtes ? Si oui, cela vous rappelle sans doute de merveilleux souvenirs et vous n’avez qu’une envie, celle d’y retourner. Sinon, vous devez savoir que c’est une expérience inoubliable et qu’il n’est pas trop tard pour essayer ce mode de repos très particulier et aux multiples avantages.

Qu’est-ce qu’un village de gîtes ?

Comme tout le monde, vous savez sans doute que le gîte est une expression servant à désigner un endroit où il est possible de se loger. Vous pouvez donc facilement déduire qu’un village de gîtes est un lieu constitué de plusieurs hébergements meublés aménagés. Pour être encore plus précis, il s’agit de meubles de tourismes conçus pour être mis en location de courte durée c’est-à-dire le temps d’un week-end ou de quelques jours ou semaines. En général, les villages de gîtes sont des structures de petite taille disposant de cinq à trente hébergements tout au plus.

Petite histoire du village de gîtes

L’histoire des gîtes remonte au XXème siècle avec l’apparition du tout premier gîte rural dans le sud-est de la France. Mais plus loin, au XIXème siècle, avaient déjà été érigés des sites de villégiature avec l’apparition des stations balnéaires. On retrouvait ainsi les ancêtres des villages de gîtes sur les côtes atlantiques françaises en particulier à Arcachon, Biarritz, Deauville, Le Touquet et Royan. D’autres sites de villégiature étaient également localisés à Antibes, Cannes, Monaco et Nice. Le climat de la Côte d’Azur pouvait en effet rester clément et particulièrement agréable sur de longues durées. Par ailleurs, certains sites se trouvaient aux alentours des lacs d’Annecy et de Genève.

Les premiers sites de villégiature étaient surtout fréquentés par la haute société française, anglaise et allemande. Très vite, ils se sont développés et ont commencé par proposer des centres de thalassothérapie, de spa ou encore des courts de tennis et de golf. Ceux qui disposaient de moyens financiers conséquents pouvaient alors faire un passage de plusieurs semaines ou mois dans ces lieux pour changer d’air et prendre du recul. Ce n’est que petit à petit que le concept de vacances en familles dans des villages de gîte s’est démocratisé à partir donc du XXème siècle, avec la construction de villages modernes.

Les différents types de gîtes

Il existe de fait plusieurs types de gîtes et une classification établie au fur et à mesure de l’évolution du concept.

Le gîte traditionnel

Le gîte rural est le gîte traditionnel qui se retrouve dans les vieilles constructions rurales.

Tout est parti de là pour donner naissance à d’autres formes de gîtes. Il n’est aujourd’hui pas rare de retrouver ce genre de logement dans des milieux urbains. Le type de gîte dépend ainsi désormais du lieu de l’hébergement.

Le gîte en milieu rural

En milieu rural, le gîte sert à désigner un logement meublé. Il peut s’agir d’un hébergement localisé dans une ferme ou plus largement dans une exploitation agricole. Dans ce cas, on parle de gîte à la ferme. Quant aux gîtes aménagés par des personnes qui ne sont pas des exploitants agricoles, on les qualifie en général de gîte touristique. On reconnait encore en milieu rural un type particulier de gîtes à savoir ceux aménagés dans les centres équestres. On parle également de gîte communal dans le cas où le gîte se trouve dans une bâtisse existant telle qu’une vieille école ou érigée par une collectivité locale.

Lorsqu’il s’agit d’un hébergement de grande capacité devant servir à un accueil collectif, le terme employé pour le désigner est « gîte de groupes ». À ce niveau, il existe une sous-catégorie particulière appelée gîtes d’étapes rassemblant les logements destinés à accueillir des randonneurs durant un circuit.

L’Écogite

Du fait de la survenance du concept de développement durable, de plus en plus de propriétaires de gîtes les présentent sous le label d’écogites. Mais il faut bien savoir que pour être appelé écogite, un hébergement doit répondre à des normes déterminées en rapport avec l’écotourisme. Concrètement, un écogite doit être construit dans le pur respect de l’environnement dans lequel il est intégré. En d’autres termes, un écogite doit précisément être implanté dans un milieu totalement naturel donc dénudé de tout artifice.

Le gîte citadin

Il existe encore un autre type de gîte connu sous l’appellation de gîte de ville ou gîte citadin. Comme son nom le laisse entendre, il s’agit d’un hébergement construit suivant le concept de gîte dans une zone urbaine.

Le village de gîte, un gîte familial

Le village de gîtes entend être un hébergement familial meublé aménagé dans différentes bâtisses. À ces bâtisses sont souvent associés des équipements collectifs. En France, les villages de gîtes sont encore appelés gîtes groupés.

Les atouts d’un village de gîtes sont multiples

Un village de gîte offre une autonomie de la location pour rester en famille pendant ses vacances, mais mener des activités en commun pour que les enfants ne s’ennuient pas. Concrètement, les équipements et activités à votre disposition dans un village de gîtes sont :

  • l’accès à l’internet sans fil ;
  • la location de vélos à Assistance Electrique ;
  • un parking privé ;
  • une laverie avec lave-linge et sèche-linge ;
  • un service de pain dans la matinée ;
  • une piscine chauffée et couverte ;
  • des jeux en plein air ; ou encore,
  • des barbecues extérieurs.

Dans un village de gîtes, chaque membre de votre famille se sentira comme un poisson dans l’eau

Vos enfants pourront joyeusement gambader dans le parc mis à leur disposition, dans un paysage de rêve et surtout naturel. Tout est fait pour leur faire aimer la nature et profiter de sa beauté. Aussi, la tranquillité est une caractéristique majeure d’un village de gîtes. Tout le nécessaire pour votre détente en famille est disponible sur place. Petits comme grands pourront alors s’adonner à de nombreux loisirs. De plus, chacun trouvera de quoi se restaurer à son goût. Il existe même des espaces barbecues sur lesquels vous pourrez prendre votre déjeuner en famille ou entre amis en dévorant de la viande ou du poisson grillé.

Castelwood, un village de gîte original

Il existe plusieurs villages de gîtes en France. Castlewood que vous pouvez découvrir en vous rendant sur ce site est certainement l’un des plus originaux parmi eux. Il s’agit d’un domaine familial fait de chalets en bois logés au cœur de la forêt de Biron en Dordogne, avec un charme unique. Dans ce lieu paradisiaque, vous passerez des nuits incroyables en pleine nature. Et dans le parc, vous pourrez vous divertir en famille et en toute quiétude. Le site est préservé de tout afflux touristique et vous permettra donc de prendre du recul pendant un bon moment et de vous ressourcer. Castlewood est définitivement un endroit d’exception parfait pour des vacances en famille.

Les réseaux de villages de gîtes

Avec l’essor du phénomène de village de gîtes sont apparus des réseaux nationaux et internationaux. En Europe, continent sur lequel le concept est le mieux développé, le réseau le plus en vue est EuroGîtes, Fédération Européenne du Tourisme Rural. Elle a été mise sur pied en 1990 et regroupe présentement plus de trente structures professionnels dans 28 pays et offrant au-delà de 100 000 logements en zone rurale.

En France, Gîtes de France, Bienvenue à la ferme, Clévacances ou encore Accueil Paysan figurent parmi les réseaux de villages de gîtes. Au terme de l’expérience des toutes premières bâtisses du genre en milieu rural dans les années 1950, les pouvoirs publics ont décidé d’organiser l’offre d’hébergements touristiques. Le réseau Gîtes de France a alors été mis sur pied en 1955 sous la bénédiction du ministère de l’Agriculture et du Secrétariat d’État au Tourisme. Il faut noter que ce réseau était à la base appelé Gîte rural de France, marque appartenant à la Fédération Nationale des Gîtes ruraux de France. Gîres de France regroupe les gîtes français répondant aux critères définis par une charte de qualité élaborée par la Fédération nationale des gîtes de France. Dans les années 2000, plus de 40 000 gîtes ruraux étaient membres du réseau Gîtes de France.

Cependant, les gîtes d’enfants, de pêche, de neige, de charme ou encore gites Panda et ceux auxquels peuvent accéder les personnes handicapées ne figuraient pas dans le lot. Les gîtes d’enfant sont apparus dans les années 1980 et visent un public particulier, c’est-à-dire celui des enfants. Quant aux gîtes Panda, il s’agit des hébergements reconnus sous le label « Panda » décerné le Fonds mondial pour la nature. Mis en place en 1992, le label « Panda » est réservé aux gîtes localisés dans les parcs naturels ainsi que les parcs nationaux français sous des conditions spécifiques. Il faut en effet d’une part que ceux-ci aient mis au point une gestion appropriée des énergies, de l’eau et des déchets. D’autre part, les gîtes ne peuvent obtenir le label Panda que lorsqu’il ils ont mis en place une éducation pour les hôtes.

Il existe évidemment comme en France, des réseaux de villages de gîtes dans d’autres pays. Dans le duché du Luxembourg par exemple, Gîtes Luxembourg est la structure compétente. En Suisse, les propriétaires de gîtes se sont regroupés pour former l’association Agrotourismus Schweiz (Agrotourisme suisse). Au Maroc, les gîtes sont regroupés en 1re catégorie lorsqu’il s’agit de fermes d’hôtes et en 2nd lorsqu’il s’agit de refuges d’hôtes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here