Ascension du Mont Blanc : Comment s’organiser pour une expérience inédite ?

0

Bientôt les vacances et avec elles les nombreux projets de voyages et de découverte. Que ce soit en famille ou entre amis, vous disposez de multiples idées pour meubler votre séjour. Mais au lieu de devoir planifier un tour du monde, nous vous proposons de vivre une expérience inédite près de chez vous : l’ascension du Mont Blanc. Avec ses 4810 m, ce plus haut sommet de l’Europe vous réserve d’incroyables surprises. Pour bien vous organiser, vous trouverez ici tous les renseignements utiles.

La première formalité : le choix d’un guide

En plus d’être une partie de plaisir et d’émotions fortes, l’ascension du Mont Blanc représente un exercice d’alpinisme assez rude. Pour une première fois, vous rencontrerez sans aucun doute d’énormesdifficultés. C’est pour cela qu’il demeure indispensable de bien vous préparer sur tous les plans. Avant même de réserver votre séjour et vos billets, vous devez déjà penser au choix d’un guide pour votre montée. Il s’agit d’un professionnel qui possède les aptitudes requises et une parfaite maîtrisedu Mont Blanc pour y avoir exercé durant de longues années. Il saura donc vous accompagner dans votre expérience. Nous vous recommandons de choisir un guide pour l’ascension du Mont Blanc dès maintenant auprès de Kazaden. Ce dernier représente une agence en ligne qui se compose de spécialistes locaux. Ils vous aideront à organiser votre séjour pour mieux profiter de votre montée.

Les différentes conditions pour l’ascension

Avant de planifier l’ascension du Mont Blanc, vous devez aussi vous assurer de remplir toutes les conditions. En effet, comme déjà expliqué, c’est un exercice qui comprend de diverses difficultés. En sollicitant Kazaden pour organiser votre expérience, vous bénéficierez des meilleurs conseils pour bien vous préparer afin de répondre à toutes les exigences.

Cette agence pourra également vous permettre de vivre des vacances originales et des émotions intenses.

Parmi les différentes conditions à remplir, vous trouverez :

  • La condition physique : vous devez être capable de marcher ou de grimper durant environ 10 heures et d’effectuer des dénivelés (entre 1000 m et 1500 m). De même, avoir une expérience de la haute-altitude (au-delà de 3500 m) demeure un atout ;
  • Le niveau technique : vous devez disposer de quelques connaissances de base en alpinisme (marche encordée, usage des crampons et du piolet).

Les principales préparations avant l’ascension du Mont Blanc

Pour une ascension réussie du Mont Blanc, vous devez bien vous organiser des mois à l’avance. Ceci comprend aussi bien la préparation physique que technique et matérielle.

Dans un premier temps, nous vous recommandons de commencer un entrainement physique 6 mois avant votre voyage. Ceci vous préparera à supporter les difficultés liées à la montée et les diverses exigences. Comme exercices, vous pouvez pratiquer de la natation, du vélo ou du running. Ils vous permettront d’accroître votre cardio, de renforcer vos muscles ainsi que vos articulations pour limiter la fatigue et les risques de blessures.

Dans un deuxième temps, une préparation technique demeure indispensable pour maîtriser les notions de base de l’alpinisme. Vous devrez notamment apprendre les différentes méthodes de cramponnage, d’utilisation des piolets ainsi que les principes de l’encordement. Pour y parvenir, nous vous proposons de vous inscrire dans une école de glace et d’essayer une première ascension.

Pour ce qui concerne la préparation matérielle, vous devez aussi rassembler votre équipement de grimpée. Vous devez prendre tout le nécessaire sans toutefois surcharger votre sac. En gros, voici quelques accessoires utiles pour l’ascension du Mont Blanc :

  • Une lampe frontale avec des piles de rechange ;
  • Un sac à dos avec porte-piolet de 30 à 40 L ;
  • Un pantalon, une veste coupe-vent, un bonnet et des gants fins ;
  • Des chaussures d’alpinisme cramponnables et des chaussettes chaudes ;
  • Un masque de ski et une paire de lunettes de soleil ;
  • T-shirt et collants de sport respirant.

Quelques autres informations utiles

Pour bien organiser votre ascension du Mont Blanc, vous ne devez négliger aucun aspect. Pour vous aider, nous vous proposons donc ici quelques autres éléments à prendre en compte.

La période idéale pour grimper

Pour une ascension du Mont Blanc, le meilleur moment reste la période de juin à septembre. Toutefois, vous pouvez décider de partir quand vous voulez pour éviter l’affluence des touristes. Mais avant, vous tenir compte des conditions climatiques (un vent absent ou modéré, une météo clémente et un regel nocturne). De plus, n’oubliez pas non plus de réserver pour bénéficier des prix bas.

Le choix du stage selon le niveau

Pour l’ascension du Mont Blanc, vous pouvez choisir entre deux catégories en fonction de votre niveau.

Pour les débutants qui ne possèdent pas d’expériences, les stages de 5 à 7 jours sont proposés. Au cours des premiers jours, le guide dispensera une formation sur les principales techniques d’alpinisme. Ceci vous préparera à l’ascension proprement dite. Pour les initiés, les stages 3 à 4 jours sont privilégiés. Ils suivent quelques rappels avec le guide avant de grimper.

Le tarif de l’ascension du Mont Blanc

En fonction du niveau de stage, le prix de l’ascension pourra varier. En choisissant Kazaden, vous aurez une parfaite maîtrise de votre projet et de l’organisation de vos vacances. De plus, l’agence se chargera de fixer directement les tarifs avec les professionnels. Pour un stage de 5 à 7 jours, vous devez prévoir entre 1400 € et 1900 € par personne, et entre 100 € à 150 € pour la location de l’équipement. Pour les stages de 3 à 4 jours, vous pourrez débourser environ 1000 € par personne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here