Les différents types de crédit à la consommation

0

Pour réaliser leurs projets, de nombreux ménages font recours au crédit à la consommation. En France, le nombre de demandeurs du crédit à la consommation ne fait que grimper. Le crédit à la consommation représente la solution idéale pour financer les projets personnels, l’achat d’un équipement, l’étude des enfants, un voyage, un événement heureux, etc. Qu’est-ce que le crédit à la consommation ? Quels en sont les différents types ? Découvrez ici l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur le crédit à la consommation.

Comment définit-on le crédit à la consommation ?

Le crédit à la consommation reste une option de financement pour l’achat de biens de consommation (meubles, voitures, équipements électroménagers, etc.) ou pour la réalisation de projets onéreux. Il existe des dénominations pour désigner le crédit à la consommation :

  • Prêt personnel ;
  • Crédit conso.

Il représente aussi une solution d’avoir en même temps une disponibilité de trésorerie et de la rembourser par mensualité. Lorsque la personne ou le ménage manifeste un besoin immédiat de trésorerie, il peut se tourner vers les établissements financiers ou les banques pour bénéficier de ce type de prêt. Il n’est pas indiqué pour un achat immobilier. Pour un achat immobilier ou toute autre opération immobilière, le crédit immobilier est le plus indiqué. Aujourd’hui, le crédit à la consommation est tellement sollicité que de grandes surfaces de distribution n’hésitent pas à en proposer à leurs clientèles. En France, en 2018, plus de 8 millions de ménages sollicitent ce type de prêt pour financer leurs projets. Le montant du crédit à la consommation varie entre 200 € et 75.000 €.

Les différents types de crédit à la consommation

Parmi les nombreux types de crédit à la consommation, nous avons :

  • Le crédit affecté ;
  • Le prêt personnel ;
  • Le microcrédit personnel ;
  • Le crédit renouvelable ou revolving ;
  • La location avec option d’achat ;
  • Le prêt étudiant qui est garanti par l’État ;
  • Le crédit gratuit ;
  • Le prêt viager hypothécaire.

Que faut-il savoir de quelques différents types de crédit à la consommation.

Le prêt personnel

Il désigne un montant affecté à un emprunteur sans que ce dernier soit obligé de justifier ce à quoi servira le prêt. En général, il est sollicité pour avoir une disponibilité de trésorerie, financer les loisirs, etc. D’autres l’utilisent à des fins de remboursement de découverts bancaires. Le délai de remboursement de ce type de crédit ne dépasse pas 5 ans.

Le crédit affecté

Comme son nom l’indique, ce type de crédit est octroyé pour un but précis. Le demandeur doit fournir à l’institution financière ou la banque les justificatifs de son achat. Le taux qui lui est appliqué généralement varie entre 4,5 % et 9 %.

Le crédit renouvelable ou revolving

Ce type de prêt à la consommation permet à l’emprunteur d’avoir à tout moment de la disponibilité de trésorerie pour les dépenses courantes. Il peut être renouvelé une ou plusieurs fois. Cependant, le prêteur analyse l’évolution de la capacité financière de l’emprunteur. Sa durée de remboursement est de 36 mois si le montant prêté est inférieur ou égal à 3000 € et de 60 mois s’il en est supérieur.

Le prêt étudiant

Il est octroyé pour financer les études. L’emprunteur commence à rembourser ce prêt une fois les études terminées. Ce type de crédit répond à des critères bien déterminés :

  • L’emprunteur doit être âgé de moins de 28 ans ;
  • L’emprunteur doit être inscrit dans un établissement français ;
  • Sa durée ne peut pas être inférieure à 2 ans.

La mise en place de ce type de crédit à la consommation ne nécessite pas des frais de dossier.

La location avec option d’achat

Ce type de prêt permet à l’emprunteur de louer un bien sur une durée déterminée qui varie entre 2 ans et 6 ans. En général, il s’agit de la location d’une voiture. À la fin du contrat de location, le loueur peut acheter le bien s’il le désire à sa valeur résiduelle. Cette option offre l’occasion d’acheter un véhicule neuf et de payer par tranches. Pour bénéficier de ce type de prêt, certains facteurs sont à prendre en compte :

  • Le prix d’achat du bien ;
  • La valeur résiduelle du bien en fin de location ;
  • La durée de la location ;
  • Les différents services inclus dans la location du bien.

Les aspects juridiques du crédit à la consommation

Pour bénéficier pleinement du crédit à la consommation, il faut qu’il respecte un cadre légal donné.

La transparence

Le crédit à la consommation doit mentionner clairement à l’emprunteur ce à quoi il doit s’attendre lorsqu’il y souscrit. Selon la législation en vigueur, le crédit à la consommation doit fournir les informations suivantes :

  • La nature du crédit à la consommation ;
  • La durée du crédit à la consommation ;
  • Le taux du prêt ;
  • L’échéancier et le montant de chaque échéance ;
  • Le coût de l’opération de crédit.

L’offre du crédit

Lorsque le prêteur accepte la demande de l’emprunteur, il doit lui faire une offre claire et lisible établie en deux exemplaires. Lorsqu’il y a le versement d’une caution, cette offre peut être faite en 3 exemplaires. Avec la législation en vigueur (art L. 311-10 du Code de la consommation), l’offre doit fournir les données ci-après :

  • Les noms ou la raison sociale, l’adresse des différentes parties présentes au contrat ;
  • Les caractéristiques du bien à financer (nature du bien, montant et coût total, taux applicables, date et conditions d’octroi des fonds) ;
  • La prise d’une assurance et les coordonnées de l’assureur ;
  • Les conditions de mise en œuvre.

Le partage préalable d’informations

Le crédit à la consommation reste une situation qui engage la responsabilité de deux parties (le prêteur et l’emprunteur) sur une certaine durée. Pour cette raison, celles-ci doivent savoir ce sur quoi elles s’engagent et donner leur accord de principe. Pour plus d’efficacité dans le traitement du dossier, le prêteur procède à une enquête sur la solvabilité de l’emprunteur. Il se base sur l’étude de documents justificatifs fournis par l’emprunteur et une consultation obligatoire du Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP) ou le Fichier central des chèques (FCC).

Les conditions obligatoires pour obtenir un crédit à la consommation

La loi prévoit les conditions pour bénéficier d’un prêt :

  • Le fichage ;
  • L’âge ;
  • La nationalité ;
  • Le taux d’endettement.

Pour mettre en œuvre ces dispositions de la loi, les institutions financières et les banques demandent aux emprunteurs de respecter les conditions ci-après :

  • Disposer d’un contrat de travail qui se présente comme une garantie ;
  • Être âgé de 25 ans au moins et de 70 ans au plus pour bénéficier d’un crédit à la consommation ;
  • Avoir un niveau d’endettement qui ne dépasse pas les 40 % pour les gros revenus et les 50 % pour les revenus moyens.

Les documents à fournir pour bénéficier du crédit à la consommation

Les pièces suivantes sont importantes dans la procédure d’octroi de crédit à la consommation :

  • Une pièce d’identité en cours de validité (carte nationale d’identité ou passeport biométrique) ;
  • Une pièce justificative de domicile datant de moins de 3 mois ;
  • Les trois derniers bulletins de paie ou tout autre document justifiant d’un revenu ;
  • La demande de prêt.

Le crédit à la consommation présente de nombreux avantages.

Les avantages du crédit à la consommation

Pour l’emprunteur, les avantages du crédit à la consommation sont nombreux :

  • Une disponibilité immédiate de fonds ;
  • Une possibilité de négociation du taux d’intérêt ;
  • Une possibilité de remboursement avant l’échéance sans que cela engendre des frais de pénalité de remboursement.

Le crédit à la consommation reste une option de financement des ménages à revenus moyens très accessible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here