Vous comptez vous envoler pour les États-Unis dans les prochains jours. Enfin, vous allez pouvoir parcourir le pays de l’Oncle Sam. Vous pourrez visiter les majestueuses villes telles que New York, Las Vegas, Washington, Miami, etc. Au-delà de l’euphorie du voyage, vous devez planifier votre périple. Plusieurs impératifs s’imposent à vous. En effet, l’accès aux USA nécessite un visa ou un ESTA. De plus, vous devez prendre une assurance-maladie. Par ailleurs, d’autres dispositions pratiques se révèlent également indispensables pour un séjour réussi.

Vérification du passeport

Avant de pouvoir embarquer pour les États-Unis, vous devez disposer d’un passeport biométrique ou électronique. Cette condition s’impose à tout le monde. Lorsque vous ne possédez pas ce document, pensez à entamer la procédure pour son obtention. Prenez en compte les questions de délais pour éviter tout souci de dernière minute. Si, en revanche, vous disposez déjà d’un passeport, vérifiez son délai de validité. Si nécessaire, remplacez-le pour ne pas compromettre vos chances de voyager au moment voulu. Pour la délivrance ou le renouvellement, assurez-vous d’effectuer la demande au moment opportun. Prenez en compte les éventuels aléas.

Une demande d’autorisation ESTA

Un voyage aux États-Unis nécessite une autorisation d’entrée sur le sol américain. Connue sous la dénomination d’ESTA, elle constitue un document indispensable pour pouvoir embarquer en direction du pays de l’Oncle Sam. Elle convient particulièrement pour les périples d’affaires ou touristiques. Elle s’impose pour les personnes qui souhaitent transiter par le territoire américain ou qui pensent y séjourner. Elle représente un élément du dispositif américain de présélection et de supervision des voyageurs qui entrent aux USA. Ce type de visa se délivre uniquement aux ressortissants de 38 pays qui ont paraphé une convention avec les États-Unis dans le cadre d’un accord bilatéral. La France figure au nombre de ces Nations.

Le visa ESTA reste une exigence pour tous les voyageurs qui remplissent les conditions, y compris les enfants en bas âge. Un visa ESTA demeure valide pendant deux ans révolus. Tant qu’il n’a pas expiré, vous pouvez vous en servir pour vous rendre plusieurs fois au pays de l’Oncle Sam. Toutefois, vous ne pourrez pas résider aux États-Unis pendant plus de 90 jours consécutifs. De plus, le cumul de l’ensemble de vos séjours ne peut excéder 180 jours dans une année.

La procédure d’obtention d’un visa ESTA se révèle assez simple. Vous pouvez, par exemple, vous rendre sur la plateforme esta-online-usa.org/ pour vous faire délivrer votre ESTA dans un délai de 72 heures. Si vous ne remplissez pas les conditions pour déposer une demande de visa ESTA, pensez à solliciter un visa en bonne et due forme.

La demande d’un visa

Le visa s’impose pour les ressortissants des pays non concernés par l’ESTA. Vous devez également solliciter un visa si vous voyagez aux États-Unis pour étudier ou pour y travailler. Dans ce cas, la démarche demeure aussi simple. Rendez-vous dans l’ambassade américaine ou le consulat le plus proche. Les responsables de ces centres vous donneront des directives et les pièces à fournir pour l’obtention de votre visa. Assurez-vous de demander un visa qui convient à votre situation. Pour étudier, les visas F et M peuvent être requis. Pour travailler, vous aurez besoin des visas H, L ou Q.

L’assurance voyage

Pour un voyage aux États-Unis, vous devez souscrire à une assurance voyage. En effet, le pays dispose d’un système sanitaire assez particulier. Les frais d’hospitalisation et de soins peuvent rapidement s’envoler. Or, une maladie ou un accident peut subvenir à tout moment. Pour effectuer un séjour réussi, pensez à souscrire à une assurance santé avant le départ. Un tel contrat vous couvrira à l’international avec la possibilité de rapatriement. Plusieurs organismes spécialisés proposent ce type d’assurance. Prenez le temps de comparer leurs conditions pour profiter de la meilleure offre.

La langue

Aux États-Unis, la majorité de la population parle l’anglais. Assez peu d’Américains comprennent véritablement le français. Vous aurez à converser avec des gens essentiellement anglophones sauf si vous demeurez uniquement au niveau des grands hôtels et des centres d’envergure internationale. Pour prévenir les situations ridicules qui vous obligent à vous exprimer avec des signes ou des gestes, pensez à prendre quelques heures de cours d’Anglais avant le départ. Cela vous aidera énormément pendant votre séjour. En plus de cette astuce, emportez avec vous un petit dictionnaire ou un guide de conversation de poche. Vous pourrez facilement vous sortir des situations embarrassantes avec cet arsenal linguistique.

Élaboration de votre budget

Avant un voyage, vous avez l’obligation de concevoir un budget. Cela vous préservera des situations embarrassantes et d’éventuelles déconvenues. Pour partir aux États-Unis, vous devez acquérir des billets d’avion. Vous devez également louer une voiture sur place si vous comptez effectuer énormément de courses ou voyager d’un État à un autre. Pour plus d’originalité, certaines personnes préfèrent prendre un camping-car. Si ce choix vous tente, prévoyez-le dans votre budget. Sinon, pensez à réserver des hôtels ou motels en fonction de la durée de votre séjour et de votre itinéraire. L’alimentation devra aussi représenter une rubrique importante de votre budget. Si vous comptez louer une voiture, vous devrez également consacrer de l’argent à l’approvisionnement en essence.

L’argent

Certes, la valeur de l’euro surpasse celle du dollar. Mais, vous devez absolument prévoir l’argent à dépenser sur place. L’usage déconseille de voyager avec de l’argent liquide. N’oubliez donc pas de recharger vos cartes de crédit. Aux États-Unis, elles fonctionneront au niveau des distributeurs automatiques. Vous pourrez également les utiliser dans les magasins, les restaurants et les autres centres. Dans tous les cas, assurez-vous de disposer de l’argent dont vous aurez besoin conformément à votre planification. Prévoyez une marge pour les dépenses inattendues. En effet, vous aurez, sans doute, à acquérir quelques souvenirs lors de votre séjour. Votre budget devra vous permettre de faire du tourisme sur place et de rapporter, éventuellement, des cadeaux à des amis. Évitez absolument les situations où vous vous retrouvez sans le moindre centime hors de votre territoire.

Réservation d’hôtels et acquisition des billets d’avion

Pour embarquer sans problème et profiter d’un séjour paisible au pays de l’Oncle Sam, pensez à acheter à temps vos billets d’avion. En les prenant à l’avance, vous économisez un peu d’argent. Dans la même logique, vous devez identifier les hôtels dans lesquels vous logerez une fois sur place. En effectuant une réservation très tôt, vous bénéficierez de tarifs préférentiels.

  • La réservation d’hôtel

Cette étape se révèle très déterminante. Assurez-vous de choisir des hôtels qui répondent à vos attentes. Pour l’obtention du visa et des autres documents administratifs, les autorités exigent une preuve de réservation d’hôtel. Plusieurs plateformes vous permettent de planifier votre séjour en matière d’hébergement. Vous pourrez y réserver des hôtels plusieurs mois à l’avance à des prix assez compétitifs. Même si votre programme changeait par la suite, vous aurez la possibilité de modifier vos réservations comme vous le souhaitez.

  • L’acquisition des billets d’avion

Cela représente un impératif pour remplir les formalités. En effet, vous devez produire un billet aller-retour pour obtenir un visa ESTA. Pour éviter tout désagrément, retenez une compagnie aérienne reconnue par les autorités américaines.

Outre ces impératifs, vous devez également prendre plusieurs autres précautions. Pensez à voyager à une bonne période de l’année pour profiter d’un climat clément.