L’Australie est un pays très attractif qui se distingue aussi bien par son dynamisme économique que par sa richesse touristique. À cet effet, c’est l’une des meilleures destinations du monde pour de nombreux voyageurs en quête de paysage exotique et d’environnement propice aux affaires. Ainsi, si vous aussi vous êtes intéressés par cette destination, sachez que le gouvernement australien octroie une gamme variée de visas aux visiteurs.

Avez-vous envie de faire un tour en Australie ? Vous n’avez pas de souci à vous à faire. Faites vos bagages, rendez-vous sur le site internet officiel du ministère de l’Intérieur ou à l’ambassade le plus proche de votre maison, et demandez votre visa.

Visiter l’Australie avec un visa touriste…

L’Australie propose trois grands types de visas touristiques à ses visiteurs. À cet effet, les modalités d’obtention de chacun d’eux diffèrent du pays auquel l’on appartient et du temps de séjour que l’on désire effectuer. Ainsi, les ressortissants de certains pays se verront attribuer un visa eVistor, d’autres par contre bénéficieront d’un ETA et ceux qui désirent effectuer un long séjour opteront pour un visa de visiteur.

Le visa eVisitor

La demande de ce visa se fait directement en ligne. Sa particularité est qu’il est gratuit et ne nécessite guère de tracasseries. Ainsi, il vous suffit de vous rendre sur le site du bureau d’immigration australien pour l’obtenir. Il a une validité de 1 an, et au cours de cette période, vous avez la possibilité de voyager en Australie autant de fois que vous le souhaitez. Néanmoins, chaque séjour ne doit guère excéder les 90 jours permis par la règlementation en vigueur.

Le visa ETA

Se définissant comme Electronic Travel Authority, l’ETA est destiné aux ressortissants des pays qui ne sont pas éligibles au visa eVisitor. C’est également un visa pour des voyages de courte durée avec une période de validité de 1 an. Il est aussi quasiment gratuit, car son cout d’émission est de 20 dollars australiens.

Le visa de visiteur

Si vous désirez effectuer un voyage de plus de trois mois en Australie, le visa de visiteur est le document le plus approprié à avoir. En effet, il permet de rester jusqu’à 12 mois sur l’ile ou de prolonger son voyage une fois en Australie. À cet effet, il peut être obtenu après avoir quitté un pays tiers avec un ETA ou un eVistor. Néanmoins, contrairement aux deux autres types de visas, il coute un peu plus cher, soit 140 dollars australiens. Pour l’avoir, il suffit de remplir le formulaire N1419 sur le site officiel du ministère des Affaires intérieures.

Que peut-on faire avec un visa touriste Australie ?

Avez-vous envie de faire des études d’été de trois mois en Australie ? Désirez-vous admirer l’immensité du paysage australien ? Votre but est-il de faire des affaires sur l’ile ? Dans l’un ou l’autre des cas, un visa de tourisme est le document facile à obtenir qu’il vous faut. En effet, il s’octroie pour des séjours de courtes durées et qui ne demandent pas une présence permanente sur l’ile. Cela dit, le visa touriste est approprié pour des vacances estivales, des voyages d’affaires ou encore pour rendre visite à votre famille par exemple.

Où faire son visa touriste ?

La demande d’un visa peut se faire aussi bien auprès de l’ambassade que du consulat australien le plus proche de chez vous. Néanmoins, vous pouvez privilégier, comme de nombreuses personnes, une demande en ligne. Cette dernière se fait sur le site officiel de l’Immigration Australienne : https://www.homeaffairs.gov.au/Trav/Visa-1/417-.

La plateforme étant entièrement en Anglais, il est important que vous vous fassiez accompagner par un tiers maitrisant la langue de Shakespeare. En outre, Google translation est une alternative à ne pas négliger. Et si vous le désirez, vous pouvez passer par certaines plateformes qui vous aideront à effectuer l’ensemble des étapes du processus d’obtention. Vous serez donc invité à payer le service qui vous a été rendu, sans compter les nombreux risques de fuites d’informations. C’est pourquoi il est conseillé de ne se fier qu’aux sites susmentionnés.

Condition d’obtention d’un visa touriste

Le visa touriste est un visa très facile à obtenir. Néanmoins, le candidat doit réunir un certain nombre de conditions. À cet effet :
  • le postulant doit vouloir effectuer sur le sol australien un séjour de courte durée (selon le type de visa entre 3 et 12 mois) ;
  • le postulant doit disposer d’un passeport valide ;
  • le postulant ne doit pas avoir été condamné pour des infractions dans tous pays à une peine d’emprisonnement de 12 mois ou plus ;
  • le postulant ne doit pas souffrir de tuberculose ;
  • le postulant doit respecter l’engagement de ne pas travailler une fois sur place en Australie ;
  • etc.
En outre, pour chaque type de visa, le candidat doit vérifier si son pays d’origine est bien éligible.

Quels sont les autres types de visas ?

À l’instar des visas suscités, il existe encore plus d’une dizaine de visas délivrés par l’Australie. Ainsi, chaque année, environ 20 000 Français postulent pour un PVT (Programme Vacances-Travail). Ce visa délivré aux ressortissants de certains pays, dont la France, est destiné uniquement aux jeunes de 18 à 30 ans. Il permet de passer ses vacances en Australie et de pouvoir travailler en même temps. Son processus d’obtention est pratiquement identique à celui des visas touristes. Cependant, il coûte un peu plus cher, soit 440 dollars australiens. En outre, l’une des conditions pour son obtention est de disposer d’un montant minimal de3 500 euros dans votre compte (citoyen français).

Pour les personnes qui désirent travailler en Australie, il leur faudra opter pour un visa de travail. Ce dernier se décline en visas indépendants et visas sponsorisés ou par nomination. Pour les obtenir, il faut impérativement avoir une certaine qualification professionnelle. À cet effet, vous augmentez vos chances si votre domaine de compétence est un secteur clé où l’Australie manque de mains d’œuvres.

Dans le cas des étudiants, il existe des visas spécifiques qui leur permettent d’étudier en Australie. Ces derniers sont valides pour le temps que dure leur cursus. D’un cout de 550 dollars australien, les visas étudiants offrent la possibilité aux bénéficiaires de travailler également en Australie s’ils le désirent (40 h/2 semaines).

Enfin, le visa à point est destiné pour ceux qui désirent bénéficier du titre de résident permanent en Australie. Encore connu sous le nom de visa indépendant, il offre de nombreux avantages, dont la possibilité de bénéficier du système social australien. Pour y postuler, il faut néanmoins avoir moins de 45 ans et surtout passer un test composé de questions/situations où vous devez nécessairement réunir un score minimal de 60 points. Aussi, vos qualifications professionnelles doivent être en adéquation avec la liste des métiers du MLTSSL. Au prix de 3670 dollars australiens, le visa à point est l’un des visas les plus chers pour se rendre en Australie.

Avez-vous envie de faire un voyage au bout du monde ?

Si vous voulez faire partie de ces milliers de touristes qui tentent l’aventure en Oz, vous devez demander un visa pour l’Australie, pays des kangourous et des koalas, terre des aborigènes et plus grande ile du monde. Vous ne serez pas déçu après une escapade dans cette contrée située à l’autre bout du monde. À cet effet, n’hésitez pas à vous procurer votre visa auprès du service consulaire le plus proche de chez vous. Ainsi, pour les touristes français, l’ambassade d’Australie est située à 4, rue Jean Rey ; 75015 Paris. En outre, la demande d’obtention de visa est également possible en ligne. Alors, nous vous souhaitons une bonne chance !