Voyage au Vietnam : Comment réussir l’organisation de son séjour ?

0

Depuis son indépendance, le Vietnam est un pays très ouvert sur le monde. Chaque année, des milliers de personnes venues de divers horizons vont à la découverte des atouts touristiques du « Dragon de l’Asie ». Si le tourisme est une composante significative de l’économie de ce pays, il faut signaler qu’il n’est pas toujours aisé pour les voyageurs leur séjour. En effet, il faut se poser de nombreuses questions avant de prendre départ. Entre la recherche des vols internationaux, la réservation des hébergements et l’élaboration de l’itinéraire, l’organisation du voyage peut rapidement devenir un véritable casse-tête. Il existe pourtant des astuces permettant de bien préparer le voyage pour profiter d’un séjour des plus agréables. C’est ce que nous partageons avec vous dans cet article.

Comment aller au Vietnam depuis la France ?

Si vous quittez la France pour aller au Vietnam, vous trouverez facilement des vols directs moins chers au départ de la Ville lumière. La compagnie Vietnam Airlines est fiable et réputée pour ses prestations de qualité. Elle est en partenariat avec Air France qui propose des vols directs au départ de l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. Les horaires sont définis de manière à permettre d’arriver tôt le matin à Hanoi et à Saigon en prenant un vol de nuit depuis la France.

Si vous voulez, vous pouvez réserver votre billet d’avion auprès d’autres compagnies telles que :

  • Thaï international ;
  • Emirates ;
  • Singapore Airlines ;
  • Etc.

Ces compagnies aériennes proposent des vols avec escales et les tarifs peuvent parfois être un peu plus économiques. Précisons cependant qu’il faut bien vérifier la durée de l’escale et la durée du voyage pour éviter tout désagrément. N’hésitez pas à visiter voyagevietnam.co pour plus d’informations.

Quand partir au Vietnam ?

Quand il s’agit d’un voyage de découverte, il est extrêmement important de bien choisir la période. En ce qui concerne le Vietnam, retenez qu’il n’y a pas de période parfaite ni de saison défavorable. En effet, le pays jouit d’un climat largement diversifié, ce qui offre plusieurs possibilités aux voyageurs. De manière générale, les températures sont chaudes sur tout le Sud. De juin à septembre, le temps est pluvieux. Cependant, il est tout à fait possible de faire ses visites sans aucun problème. Au Nord du pays, les températures sont marquées par des écarts considérables. De décembre à mi-mars, le temps est frais et parfois brumeux. Au Centre, la météo est instable et pluvieuse de fin août jusqu’aux premiers jours du mois de novembre.

Pour un séjour réussi, il est également conseillé de consulter le calendrier des jours fériés au Vietnam. Durant le Têt (Nouvel An lunaire), les tarifs sur place sont généralement à la hausse. De plus, l’organisation des visites devient plus délicate à cause des festivités.

Faut-il prendre un visa avant de se rendre au Vietnam ?

Lorsqu’on part sur un territoire étranger, il vaut mieux prendre toutes les précautions. Depuis le 1er juillet 2018, les ressortissants de la France et de certains autres pays européens bénéficient d’une exemption de visas pour les séjours dont la durée ne dépasse pas 15 jours sur place. Au-delà de cette durée, vous devez forcément disposer d’un visa. Pour l’obtenir, il suffit de vous rendre à l’ambassade du Vietnam dans votre pays et de remplir les formalités nécessaires. À noter que les documents et la procédure sont accessibles sur le site internet de l’ambassade. Selon le cas, vous pouvez vous rapprocher des agences locales pour prendre votre visa à l’arrivée. Prévoyez environ 25 dollars pour un visa simple.

Si vous envisagez de prolonger votre itinéraire jusqu’au Cambodge ou au Laos, vous pouvez prendre les visas à la frontière sans aucune préparation préalable pour environ 30 dollars par personne.

Que vous possédiez un visa ou non, retenez qu’il est indispensable pour tout voyageur (majeur ou mineur) à destination du Vietnam de garder un passeport valable de plus de 6 mois à la date du retour.

Faut-il souscrire une assurance voyage ?

De manière générale, le Vietnam est un pays paisible. La population locale est pacifique et accueillante. Les voyageurs n’ont rien à craindre quant à leur sécurité. Cependant, il convient à chaque touriste de prendre certaines précautions. En effet, la circulation est très dense sur l’ensemble du territoire vietnamien. Il est donc important de faire preuve de prudence lorsque vous circulez à pied en ville. La même vigilance est nécessaire lorsque vous vous déplacez en scooter sur les routes. Si le Code de la route est le même en théorie, il faut préciser que les usages diffèrent largement de la pratique en France. Il vous revient de vous y adapter, en sachant que vous êtes un étranger.

Dans certains endroits comme les grands marchés, vous devez prendre soin de vos effets personnels. Dans ces milieux, les pickpockets sont parfois signalés. En ce qui concerne la nécessité d’une assurance voyage, retenez que ce type de couverture est généralement fourni par la plupart des cartes bancaires. Il vous revient de vérifier votre niveau de couverture assurantielle avant de vous mettre en contact avec un organisme assureur de voyage au Vietnam. Sachant que les normes d’assurances varient d’un pays à l’autre, il est recommandé de faire toutes les formalités avant le départ.

Que faire, que visiter, que voir au Vietnam ?

En général, le Vietnam se divise en trois grandes régions touristiques. Au Nord, le Delta du fleuve rouge est une région particulièrement connue pour ses montagnes propices à la randonnée. Ici, vous pouvez facilement trouver un hébergement chez l’habitant dans les coins les plus reculés. En parcourant cette partie du pays, vous rencontrerez entre autres des :

  • plissements de montagnes ;
  • formations karstiques érodées ;
  • rizières en terrasses ;
  • marchés des hautes terres ;
  • etc.

En plus de ces attractions, le Nord offre également la possibilité de visiter la célèbre baie d’Halong, la vallée de Mai Chau, le site de Tam coc, les parcs naturels de Cuc Phuong et de Pu Luong.

Au Centre, vous découvrirez les plus grands patrimoines culturels du Vietnam. C’est le cas par exemple avec Hué, la capitale emblématique des empereurs. Ici, vous verrez la splendide Cité impériale et de majestueux tombeaux. De son côté, Hoi an est un ancien comptoir chinois à l’architecture originale et unique. Ne manquez pas de faire un tour au musée Champ à Da Nang et au site archéologique de My son avant de quitter cette région. Non loin de là se trouvent de superbes plages où vous pourrez vous détendre en famille avant de continuer les visites.

Au Sud, vous découvrirez une tradition majoritairement rizicole. Le Delta du Mékong est un véritable grenier à riz et une merveilleuse harmonie d’eau. Ancienne capitale coloniale, Saigon est depuis quelques années la capitale économique du Vietnam. Au-delà de son animation souvent trépidante, cette ville possède de grands trésors. Cho Lon est un quartier typique à découvrir à tout prix. À proximité, vous trouverez la plage de Mui Né à Phu Quoc qui garantit une excellente détente balnéaire en saison sèche.

Où dormir au Vietnam ?

Dans l’ensemble, l’hôtellerie au Vietnam est de qualité appréciable. Les tarifs sont abordables et le confort est au rendez-vous. Même si vous optez pour un hôtel deux étoiles, les logements sont généralement climatisés. Ils disposent d’une salle d’eau et de toilettes. Le wifi gratuit est disponible dans plusieurs établissements et les petits déjeuners sont souvent servis comme un buffet. Pour profiter au mieux de votre séjour, il serait mieux de choisir un hébergement en centre-ville. Vous aurez alors plus de facilité à accéder aux transports communs pour vos différentes visites.

Si votre budget le permet, vous pouvez réserver une chambre dans un hôtel 3, 4 ou 5 étoiles pour plus de confort. Les chambres proposées dans cette catégorie sont plus spacieuses et la vue est plus agréable. Dans les régions où le climat est doux et agréable, la plupart des hôtels disposent d’une piscine située sur le toit de la terrasse. Dans les sites ruraux, vous trouverez de nombreux écolodges proposant de magnifiques bungalows pas chers. Dans les régions reculées, vous ne trouverez que des hébergements locaux avec un confort minimal. En optant pour un hébergement chez l’habitant, le confort est plus ou moins sommaire. Néanmoins, les hôtes proposent un accueil chaleureux et convivial.

En ce qui concerne l’alimentation, vous trouverez différents types de restaurations. Certains restaurants sont spécialisés dans la préparation des plats locaux. De manière générale, la cuisine locale est de qualité et présente très peu de risque sanitaire. Mais, si vous voulez, vous pouvez facilement cibler un coin pour déguster des plats de chez vous. La plupart des hôtels au Vietnam proposent un petit déjeuner européen avec des menus locaux.

En résumé, le Vietnam est une destination sans danger pour le touriste. Signalons toutefois qu’un voyage dans ce pays peut parfois être complexe notamment en raison de la barrière linguistique. La langue officielle est le vietnamien. L’alphabet est le même que celui utilisé en France. Cependant, de nombreux accents et tonalités rendent la compréhension difficile lorsque vous échangez avec des autochtones. Pour vos visites et déplacements, vous pouvez compter sur le professionnalisme des nombreux guides francophones à choisir sur place. Néanmoins, bien préparer son voyage reste le seul moyen de se garantir un séjour inoubliable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here